LANTISS

Laboratoire des Nouvelles Technologies de l’Image, du Son et de la Scène

Recherche-création

À partir des axes de recherche déjà évoqués dans la mission, des chercheurs, des créateurs, des compagnies de création sont invités à soumettre un projet. Cela s’adresse autant à des chercheurs-créateurs en milieu universitaire, des étudiants, des artistes et des compagnies de création. Les priorités sont accordées aux chercheurs, aux étudiants gradués, aux compagnies en résidence.

Trois cas de figures sont possibles :

L’exploration donne l’occasion de tester des premières idées ou un dispositif, un principe de travail. Elle intervient parfois avant une résidence plus formelle au LANTISS ou ailleurs, occasion de mettre en place les questionnements. Elle se déroule en général sur quelques jours. On vient explorer une question précise ou juste rassembler des premiers matériaux, faire se rencontrer les personnes et commencer des tests. Les petits studios du LANTISS se prêtent à ces explorations. Suivant la thématique de l’exploration, on choisira un studio plus équipé en son ou disposant d’un grid, etc.

Le laboratoire se pense sur une durée un peu plus longue, en moyenne sur deux à trois semaines. Il permet vraiment de rentrer dans une dynamique de recherche-création en faisant le tour d’un concept ou d’un dispositif. Il est fréquent qu’un même projet se divise en plusieurs laboratoires qui auront chacun une identité bien distincte (laboratoire son, laboratoire mapping vidéo, laboratoire dispositif, etc). Le chercheur-créateur, l’étudiant, la compagnie en création, peuvent ainsi penser leurs étapes de travail en autant de laboratoires. Chaque laboratoire n’utilisera pas forcément le même espace-studio et il est de mise d’inviter le public au terme du laboratoire afin d’échanger sur leur réception face à l’objet de recherche.

La recherche à long terme ne se pense plus alors sous forme d’un seul laboratoire à mener ou d’un spectacle à créer, mais bien plus comme une occasion d’un développement de recherche et il peut s’étaler sur plusieurs mois, voire plusieurs années. Grâce à son expertise spécifique, le chercheur, l’artiste ou le groupe en résidence sera amené à intervenir dans des activités régulières du LANTISS ou dans l’encadrement de certains projets de recherche-création.

Des professeurs-chercheurs de l’Université Laval et d’ailleurs sont associés régulièrement au LANTISS pour pouvoir y développer des projets en recherche-création de durée variable.

Les chercheurs créateurs provenant de diverses disciplines se font souvent subventionnés par des organismes comme le FRQSC (Fond de recherche québécois société et culture) et le CRSH (Conseil de recherches en sciences humaines). Ces programmes d’aide favorisent grandement l’implication et la formation d’étudiants gradués au sein des projets.

Depuis la création du LANTISS, ce sont plus de 15 chercheurs qui ont développé leurs projets.

Voir la liste des chercheurs. 

Les étudiants gradués sont accueillis au LANTISS dans le cadre d’une recherche qu’ils développent au sein de leur maîtrise ou de leur doctorat associés à plusieurs programmes d’étude « officiels »(Littérature et arts de la scène et de l’écran, Arts visuels, Musique…), mais aussi à des programmes sur mesure (Doctorat en génie logiciel et théâtre, Peinture et arts médiatiques…)

Voir la liste des étudiants. 

Des groupes de création ont été invités à devenir « groupes en résidence » au LANTISS  afin de leur permettre de développer une recherche sur une plus longue échéance que la réalisation d’un projet ou d’un spectacle. Ce compagnonnage s’établit alors sur plusieurs années.

Ces compagnies sont aussi invitées à des échanges de services (encadrement d’étudiants, présentations, ateliers…) afin de réduire les coûts de résidence à long terme.

Voir la liste des groupes en résidence. 

Depuis 2004, plus de 30 compagnies ont été accueillies pour des laboratoires, des résidences de création (souvent étalées sur plusieurs phases) qui intègrent les technologies numériques. Elles bénéficient en général du matériel et des studios à des coûts avantageux.  Ces compagnies (ou artistes individuels) bénéficient le plus souvent de subventions de résidence obtenues via divers organismes tels que le CALQ (Conseil des Arts et des Lettres du Québec), le CAC (Conseil des arts du Canada) ou de la Ville de Québec (bourses Première Ovation).  

Voir la liste des résidences de courte durée.